Accueil Tests Tests Playstation Test For Honor version alpha sur PS4

Test For Honor version alpha sur PS4

2
PARTAGER

Ce week-end, la plupart d’entre vous a pu tester la version alpha de For Honor, nouveau jeu d’action médiéval par Ubisoft. J’ai moi-même essayé d’explorer le jeu au maximum pour m’en faire une idée et vous la retranscrire ici.

For Honor n’a pas la côte

En premier lieu, je vous avais demandé votre avis sur Twitter, et le résultat m’a plutôt surprise.

Je m’attendais à ce qu’en majorité les gens apprécient mais sans plus. C’est d’ailleurs le « Ça aura meublé le week-end » qui l’emportait au début. Mais le résultat final est sans appel, finalement ce jeu c’est « Pas votre truc ».

Univers et apparence réussis

Je ne pense pas trop m’avancer en affirmant que le souci ne vient probablement pas des graphismes et de l’apparence du jeu. Les paysages et les champs de batailles sont bien réussis et les personnages bien travaillés jusque dans les moindres détails. Je n’ai pas relevé de bug de texture ou d’aliasing et j’ai même été agréablement surprise par la fluidité des mouvements des héros.

For Honor alpha Fille Geek

Petit plus que je salue, c’est la caméra intelligente. Il arrive souvent que l’on ne voie plus rien lorsque notre personnage est acculé à un mur. Dans ces moments, on voit les textures de murs de très près mais rarement l’action qui nous intéresse. Dans For Honor, lorsque cela arrive, le décor environnant est en coupe, ainsi on continue de voir à travers !

J’ai apprécié la possibilité de personnalisation de ses personnages. Cela se portait moins sur l’apparence physique (hormis le choix du genre et de la couleur de peau) que l’équipement mais offrait tout de même un moyen de les rendre uniques. Couleurs et motifs des uniformes, gravures, tatouages, emblèmes, etc., on peut y passer de longues minutes.

Ce qui participe certainement à la réussite dans ce domaine, c’est également les univers savamment mêlés des chevaliers, vikings et samouraïs. Ce sont des peuples qui font partie de l’histoire de l’humanité, que l’on a forcément rencontrés dans nos livres d’Histoire. L’époque médiévale en général est souvent le terreau fertile de récits fantastiques et d’un imaginaire très populaire.

Les loots, l’XP et l’acier (monnaie du jeu) récoltés à la fin de chaque bataille sont à la base d’une dimension RPG intéressante. On peut équiper nos personnages de nouveaux items ou les utiliser pour améliorer l’équipement existant. Au fil des niveaux, on débloque également de nouvelles capacités et d’autres moyens de personnalisation.

Un système de combat complexe

Passons à l’essentiel du jeu, le gameplay. C’est probablement ce qui vous a le moins plu. Malgré un tutoriel plutôt bien fichu qui explique clairement la façon de jouer, le jeu est difficile à maîtriser. J’ai été déroutée par le fait que les principaux boutons d’action sont L2, R1 et R2. Les traditionnels Triangle, Rond, Croix et Carré sont relégués au rang de boutons secondaires. Honnêtement, j’ai trouvé que marteler les gâchettes est assez peu ergonomique.

for-honor-1
For Honor : se mettre en garde

Ubisoft a voulu retranscrire « l’authenticité des duels ». L’essence d’un combat face à son adversaire repose donc sur le fait de bloquer les coups venant de la bonne direction et d’en porter là où sa garde est baissée.

For Honor alpha Fille Geek
For Honor : bloquer une attaque
For Honor alpha Fille Geek
For Honor : porter une attaque

Enfin, briser la défense et esquiver les coups ajoutent des possibilités stratégiques aux combats. Faire preuve de dextérité et de réflexes est nécessaire pour survivre face à son adversaire.  En seulement quelques jours, j’ai vu l’écart se creuser entre les différents joueurs. Très vite, les « bons » ont émergé, ne laissant que peu de chance aux débutants.

For Honor alpha Fille Geek
For Honor : esquiver les attaques
For Honor alpha Fille Geek
For Honor : briser la défense adverse

Dans la théorie, même si tout cela est un complexe et peu ergonomique, c’est assez original. Le problème ici c’est le côté un peu aléatoire du résultat. Si deux adversaires portent un coup en même temps, venant de la même direction, l’un sera perdant. Impossible de comprendre qui l’emporte, et si celui qui semble asséner son attaque en premier selon l’animation que l’on voit devrait a priori réussir à frapper, ce n’est pas toujours ce que j’ai observé.

For Honor vise l’e-sport

Cette version alpha ne nous a laissé entrevoir que le mode online du jeu. Il y a une campagne scénarisée qui est prévue mais l’accent est surtout mis sur le multijoueur. Les duels (1vs1), brawl (2vs2) et dominions (4vs4) peuvent se jouer en pvp ou pve. Le but est de capturer et garder le contrôle de 3 zones sur le champ de bataille. Tuer des PNJ et des adversaires octroie des points, tout comme le fait de monter la garde dans les zones contrôlées. Lorsqu’une équipe arrive à 1000 points, elle peut aller tuer « définitivement » les champions adverses pour gagner la partie.

Evidemment, la stratégie de groupe s’avère payante dans ce type d’affrontement et une équipe coordonnée a clairement l’avantage sur une équipe qui adopte une stratégie individuelle. Vous n’aurez quasiment aucune chance de l’emporter en 2 contre 1 (ne parlons même pas de plus). On peut dire que le terrain est tout préparé pour les teams et l’esport.

Côté stabilité des serveurs, c’est ce qui a le plus pêché selon moi durant ce week-end, mais j’imagine que cela sera l’une des priorités de correction.

Conclusion

Pour un jeu qui n’en est que dans sa version alpha, le résultat est déjà plutôt abouti. A part quelques problèmes de stabilité de serveurs que l’on peut pardonner pour le moment, la réalisation est plutôt réussie. L’originalité de l’univers fait la force du titre, tandis que le gameplay qui sort des sentiers battus est plus déroutant qu’autre chose. Les combats un peu aléatoires sont souvent frustrants. Les duels, en plus d’être punitifs sont parfois injustes. Difficile cependant de sanctionner totalement For Honor uniquement sur ce que l’on en a vu ce week-end. Une belle campagne scénarisée sera certainement un atout, et une plus grande variété de champs de bataille et personnages également.

2 COMMENTAIRES

  1. Wow, sacré bon article récapitulatif que tu nous as sorti là Shayann, vraiment bravo pour cet excellent résumé … et ces quelques parties ensemble hier 🙂

    J’espère que nous aurons l’occasion de tester également la future Bêta puis le jeu lors de sa version finale, j’ai moi aussi été agréablement surpris par ce titre, même si j’en attends beaucoup sur le long terme, ayant été un peu refroidi par Overwatch pour ce type de jeu orienté multi en ligne !

    • Merci pour ton commentaire 🙂
      Eh oui, j’ai décidé de m’y remettre sérieusement sur le blog, alors j’rigole pas moi 😀
      Personnellement j’ai bien aimé le titre aussi, et comme tu dis, j’en attends plus sur le long terme.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here