Accueil Dossiers Le dilemme du gamer

Le dilemme du gamer

8
PARTAGER
Le dilemme du gamer Fille Geek
A chaque fois que je me lance dans un nouveau jeu, je fais face au dilemme du gamer : est-ce que je le termine le plus vite possible pour passer au suivant, ou bien est-ce que je prends le temps de le finir à 100% ? 

Guidée par les trophées

Pour moi, récolter tous les trophées d’un jeu représente un défi que j’aime bien relever. Ce type de challenge repose sur des mécanismes de gamification auxquels je suis très sensible. Sans doute un peu maniaque sur les bords, j’aime qu’un jeu de ma liste affiche une complétion totale.

Trophées-Playstation-dilemme du gamer fille geek

En outre, je ne peux me résoudre à me contenter de traverser un jeu du début à la fin en n’explorant que l’axe principal. J’ai l’impression de ne pas profiter de tout le contenu du jeu. Et souvent, les succès sont là pour nous guider et nous faire découvrir d’autres endroits, d’autres quêtes, etc.

Prenons par exemple les challenges consistant à récolter tous les trésors (coucou Uncharted). D’aucuns s’offusqueraient de la répétitivité de la tâche, et de l’inutilité de la récompense. Pour ma part, je prends cela comme une manière pour les développeurs du jeu de mettre en avant leur magnifique travail. J’aime faire tourner l’objet sous toutes ses coutures et en examiner les détails. Je suis souvent bluffée par la qualité des textures, capables de rendre des effets de lumières et de matières assez incroyables.

Dilemme du gamer trésor Uncharted Fille Geek

Les trophées sont également un moyen de me pousser à me dépasser dans le jeu. Il est probable que je ne chercherais pas à maximiser chaque compétence, chaque arme, chaque pouvoir, de chaque héros si ce n’était pas demandé. Et pourtant, quelle sensation de puissance quand vient le moment d’affronter le boss final et que mes héros sont au summum de leurs capacités !

Les effets pervers du système

Toutefois, il existe bien évidemment des dérives. Tous les trophées ou succès ne sont pas forcément une partie de plaisir, au contraire. On se retrouve souvent face à une liste de défis répétitifs et rébarbatifs. L’objectif consiste moins à guider le joueur à travers la richesse du contenu qu’à rallonger artificiellement la durée de vie du jeu.

De plus, les trophées ou succès sont maintenant souvent relatifs au online, et cela complique vraiment la tâche. La réussite dépend alors également d’autres joueurs et de conditions non scriptées, souvent difficiles à maîtriser.

Sans compter que nous vivons une époque où le temps est une denrée précieuse qu’il faut savoir investir judicieusement. Nous avons de moins en moins de temps à consacrer à nos loisirs, sans doute parce que nous les multiplions. A contrario, les catalogues de jeux à notre disposition offrent une richesse et une diversité jamais égalées. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que nombre de joueurs préfèrent multiplier les expériences vidéoludiques que tenter de collectionner tous les trophées / succès.

Sailor Moon dilemme du gamer Fille Geek

Pour ma part, je n’arrive toujours pas à résoudre ce choix cornélien. Je vis dans un monde utopique où je m’imagine pouvoir faire un maximum de jeux tout en les complétant à 100%, le tout en étant à jour sur mes séries Netflix, dans un bel appartement à la propreté exemplaire. Mais bien évidemment, je ne parviens à rien de tout cela.

8 COMMENTAIRES

  1. Super article !
    Pour ma part, ce dilemme n’est pas dû au temps mais plus à une affreuse flemme. Et pourtant, jadore avoir cette satisfaction de découvrir un jeu à 100% ! Autre frein, j’ai tendance à vite me lasser dun jeu. Alors si je ne le finis pas rapidement, il y a des chances pour que je ne le finisse pas…

  2. Hahahah LA question que je me pose souvent.
    Je dirais que ça depend du mood et du jeu. Si un jeu me passionne vraiment je vais voir si il est possible de le finir a 100% sans perdre 20 ans. Pour le reste, je dirais que j’ai déjà du mal à finir un jeu, du coup j’enchaîne les jeux sans les finir .
    Super article en tout cas

  3. Super article ! J’ai adoré ^^ je me suis reconnue dès ton introduction avec ce fameux dilemme ! Tout comme toi, je pense que mon côté maniaque fait que j’adore terminé les jeux à 100% pour que ma liste soit bien rangée. Je déteste voir 1%… 3%… Ça me rend dingue ! Quand un jeu arrive, je regarde directement la liste des trophées (sans me spoiler) pour voir si c’est faisable. Si c’est vraiment un platine abusé, je passe mon chemin, le but reste de prendre du plaisir et non de s’acharner à s’en dégoûter. Par contre s’il est accessible, même un peu long et surtout si j’aime beaucoup le jeu, il faut que je le platine. Il le mérite bien :p pis j’ai cette impression de vraiment avoir terminé un jeu si j’ai le platine, en mode « voilà, là j’ai fait le tour » ! Pis c’est sympa le challenge de lancer et réussir à terminer un mode extrême, c’est gratifiant de voir ce petit trophée ! Une petite réussite qui fait plaisir ^^
    Pour ce qui est du temps, je suis d’accord, c’est important et on a tous une longue liste de séries à voir :p du coup c’est pratique tu peux par exemple lancer un épisode en même temps que tu fais un trophée où tu as juste besoin de refaire un passage ou alors quand il faut farmer quelque chose :p deux en un haha !
    Enfin voilà j’ai eu envie de partager avec toi (/vous) ma vision du sujet de ton article xD faut dire qu’il me parle :p
    Courage pour tes prochains platines ^^ au plaisir de lire tes prochains article 🙂

    • Alors d’abord merci d’avoir pris le temps de venir me poster un tel commentaire, j’adore!
      De plus, ça colle vraiment à ce que je voulais exprimer, tu as bien cerné mes pensées. Et ça me rassure d’apprendre que je ne suis pas la seule à tiquer devant une liste de trophées incomplète ! Mais je te rejoins aussi sur le fait de ne pas non plus se pourir la vie avec des platines impossibles. Pour ce qui est du multitasking je n’y avais pas pensé, j’essaierai la prochaine fois

  4. « Bla bla bla Trophée… Bla bla bla Trophée… bla bla bla Trophée… »
    Sérieusement c’est quoi un trophée ?? 😀
    J’en ai jamais eu, pourtant ça ne m’a jamais empêché de finir un jeu en long en large en travers et dans toutes les positions que tu veux 🙂
    Je suis comme toi quand je commence un jeu j’aime le lustrer jusqu’à la moindre petite parcelle accessible. (D’ailleurs j’vais bientôt entamé un test sur un jeu que j’ai fini à 100% et qui m’a fait saigner des yeux et des mains… 😀 )
    Mais par contre je trouve que tu te cantonne trop à l’idée que « 1 trophée = morceau de petite parcelle lustrée » ce qui rend ton aventure bien trop dirigiste et « sans surprises » dans le sens où tu sais d’avance combien de quêtes il te reste à faire où tu dois aller pour l’obtenir etc…

    Je sais pas mais j’ai l’impression que quand quelqu’un me dit : « J’ai eu tous les trophées dans « insérer un jeu bateau des années 2010 à aujourd’hui » ».
    Si je lui dit : « Attends tu as vu ce petit détail qui était caché dans tel endroit ? » ou « Tu as remarqué la référence caché a travers le dialogue entre tel et tel personnage ? » La personne me répondra : « ………………………. Non, mais tu sais je l’ai platiné ce jeu donc le reste OSEF quoi ! ».

    Je sais pas si tu vois se que je veux dire 😀
    Mais pour moi parler de trophées, dire des trucs comme « j’ai platiné tel jeu j’suis trop bon » c’est pas vraiment significatif de quelqu’un qui a vraiment cherché à exploré tous les recoins du jeu et même à en trouver toutes les références, c’est juste suivre une ligne directrice qu’on te donne pour obtenir un…. un truc qui ressemble fortement à du vent mais qui fait grossir ta fierté de joueur 😀

    Ouai je sais j’vais lancé un bon gros débat là 😀 😀

    • Bon si t’as jamais eu de trophée c’est peut-être parce que tu joues pas sur PS3/PS4 aussi
      Non plus sérieusement, je te rassure la liste des trophées c’est clairement pas ma feuille de route pour jouer à un jeu. Je fais toujours un premier run du jeu « à l’aveugle », sans me laisser guider par ça, et en essayant de profiter par moi-même à fond du jeu, et de l’explorer au max avec ma seule intuition. Je prends bien mon temps, et quand le jeu semble me dire « va par là », j’ai toujours envie de tourner un peu en rond avant de suivre le chemin indiqué. J’aime dénicher les petits trésors, les détails, les easter eggs. Non pour moi, la chasse au trophées ne pollue pas mon expérience. Et d’ailleurs, je débloque souvent une majorité des trophées comme ça, sans me forcer à quoi que ce soit.

      Par contre, quand je recommence le jeu ou certains chapitres, il arrive que je découvre grâce aux trophées ce que j’ai loupé. Je dis pas que chaque parcelle du jeu correspond à un trophée, mais que les trophées peuvent te mettre sur une voie inexplorée.

      Pour ce qui est de l’intérêt du platine, oui c’est une fierté personnelle, mais plus comme une sorte de challenge + du jeu, quand j’aimerais faire plus que juste le finir. Je ne me compare pas aux autres, je ne m’estime pas meilleure ou « hard core » ou je sais pas quoi. Comme je le dis en début d’article, c’est juste ma tendance maniaque à aimer les listes complètes. C’est tout 😉

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here