Accueil Dossiers Link et ses compagnons d’aventure

Link et ses compagnons d’aventure

4
PARTAGER
Link's companions Fille Geek

Source image : Dargonite

Bonjour à tous !

Aujourd’hui l’article que vous vous apprêtez à lire va parler d’un univers qui m’est cher et dont je suis fan : The Legend of Zelda. Certains d’entre vous commencent un peu à le savoir, j’aime énormément cette licence. C’est au fil d’une conversation avec un geek aussi passionné que moi semble-t-il (on parlait de tatouages, l’intéressé se reconnaîtra peut-être, si c’est le cas : coucou !), que la question suivante a germé dans mon esprit :

Parmi tous les compagnons qui épaulent Link dans ses aventures, lequel est mon personnage préféré ?

Je vous l’accorde, j’ai des questions existentielles un peu perchées, mais bon si vous préférez je vous invite à plancher sur : « les oiseaux volent-ils parce qu’ils ont des ailes ou ont-ils des ailes parce qu’ils volent ? » vous avez 4 heures. Bref, pour en revenir à la première problématique, j’ai commencé à me demander quel était le compagnon d’aventures de Link que j’avais préféré ?

Les compagnons au fil des opus

Déjà, quels sont les compagnons de Link au fil des titres The Legend of Zelda ? Dans certains opus il est accompagné de fées, chapeaux, embarcations et autres présences humanoïdes, dans d’autres il n’a personne. Voici les différents personnages que j’ai retenus, par ordre d’apparition :

 

Navi Ocarina of Time Fille Geek Taya Majora's Mask Fille Geek Lion rouge Wind Waker Fille Geek Exelo Minish Cap Fille Geek Midona Twilight Princess Fille Geek  Ciela Phantom Hourglass Fille Geek Fay Skyward Sword Fille Geek Proxi Hyrule Warriors Fille Geek
Navi Taya Lion Rouge Exelo Midona Ciela Fay Proxi
Ocarina of Time Majora’s Mask The Wind Waker The Minish Cap Twilight Princess Phantom Hourglass Skyward Sword Hyrule Warriors

Cela montre déjà que dans la plupart des titres jeux vidéo, Link entreprend ses pérégrinations tout seul (le pauvre !), et que son tout premier compagnon de route est Navi, dans Ocarina of Time.

Attention, les personnes n’ayant jamais joué aux jeux cités dans ce tableaux seront confrontés à des spoilers dans les lignes suivantes !

Une aide précieuse

Quels que soient les personnages que l’on considère, ils sont tous là pour aider, conseiller et guider Link dans son aventure. Ils se manifestent souvent d’eux-même pour mettre le héros sur la voie lorsque celui-ci est confronté à une énigme, ou pour faire progresser le scénario en réagissant aux événements principaux.

Ils prodiguent également des conseils aux joueurs, surtout en début de partie, pour leur inculquer quelques éléments de gameplay et les accompagner dans la prise en main du jeu. Il est aussi possible d’interagir à tout moment avec eux pour obtenir des informations supplémentaires sur des ennemis, ou réaliser une action précise comme se transformer, communiquer avec quelqu’un, etc.

Mais s’ils sont pensés à la base pour agrémenter uniquement le gameplay du jeu, ils deviennent souvent des personnages forts à part entière. Par exemple, Midona, qui est un des compagnons les plus charismatiques de Link, n’a été pensée au départ que pour ajouter une touche esthétique, Miyamoto estimant que le joueur trouverait ennuyeux de ne suivre à l’écran qu’un loup. Ce n’est que plus tard que son intérêt scénaristique et sa personnalité ont été développés.

Midona et Link Fille Geek

Des compagnons tyranniques

Si l’on regarde le caractère des personnages, le constat est sans appel : tous ont une personnalité bien trempée et certains ont même tendance à tyranniser le pauvre Link. Mais ces compagnons au caractère de cochon sont loin d’être les moins appréciés par les joueurs, car la relation qui se tisse entre le héros et son acolyte en ressort souvent encore plus forte.

Preuve en est avec la fée Taya dans Majora’s Mask, obligée de s’allier à Link pour partir à la poursuite de son frère Tael resté avec Skull Kid. Et bien que responsable des déboires du héros et désagréable avec lui au début de l’histoire, elle finit par regretter ses actes et se lier d’amitié sincère.

Taya et Link Fille Geek

Ou encore Midona dans Twilight Princess, peut-être la complice la plus charismatique de tous, très manipulatrice et autoritaire envers Link mais qui finit par reconnaître la bravoure du héros et lui témoigner une amitié et un respect profonds. C’est probablement la relation la plus intense de toutes, qui parvient même à effacer le lien classique que l’on s’attend à voir se développer entre Link et Zelda.

Exelo dans Minish Cap fait également partie de ces relations où le compagnon prend un ascendant sur le héros. Dans la peau d’un vieux sage un peu aigri qui infantilise Link, il finira par développer à son égard une sorte d’affection grand-père – petit-fils.Exelo et Link Fille Geek

Des amours éphémères, des amitiés durables

Les personnages accompagnant Link étant souvent féminins, la relation entre les deux est parfois teintée de sentiments amoureux sous-entendus. C’est généralement à sens unique, Link étant « destiné » à la Princesse Zelda, bien que la relation entre les deux Elus ne progresse jamais véritablement au-delà de l’amitié.

Navi et Link Fille GeekNavi par exemple se manifeste très peu au cours du jeu (en dehors de ses interventions plutôt neutres et aujourd’hui très connues : Hey ! Listen ! ou encore Watch out !), mais on peut se demander si son affection pour le héros franchit la ligne très mince qui sépare l’amour de l’amitié. Lors d’une interview, Miyamoto lui-même avait reconnu que la fée était jalouse de Zelda, et qu’elle ressentait quelque chose pour Link.
Lors du combat final, elle est dans un premier temps tenue à l’écart par une barrière magique négative créée par Ganondorf, mais lorsque Ganon s’éveille, elle fait la promesse à Link de l’aider coûte que coûte cette fois-ci, et qu’elle ne le laissera pas tomber. Cette fidélité est sans aucun doute l’expression d’un sentiment plus profond. A la fin d’Ocarina of Time, alors que Link repose l’Épée de légende dans son socle, on voit Navi s’envoler par la fenêtre du Temple du Temps. Mon interprétation personnelle de ce comportement est qu’elle n’a sans doute pas voulu assister à la réunion du héros et de la Princesse, qui est la dernière image du jeu.

.

Fay adopte également dans Skyward Sword un comportement de ce type à l’égard du héros. Lorsqu’elle apparaît à lui et l’accompagne dans ses quêtes, elle fait tout d’abord preuve d’une attitude très neutre, voire sans âme en s’exprimant en termes de probabilités et pourcentages. C’est pourtant en passant tout ce temps avec lui qu’elle finit par ressentir des émotions plus humaines, comme la joie d’être à ses côtés, et finalement de la gratitude pour ces moments précieux au moment de se quitter. Ces sentiments peuvent aussi bien être interprétés comme de l’amitié ou de l’amour, toujours est-il que leur séparation en est assez poignante.

Fay and Link Fille Geek

Lion rouge et Link Fille GeekDes interactions neutres

Certains personnages ne développent avec Link que des relations beaucoup plus neutres que celles décrites juste avant.

Par exemple, Lion Rouge dans The Wind Waker a une attitude bienveillante envers le jeune héros, et lui est d’une aide très précieuse tout au long de son périple, mais on ne verra pas de sentiments particuliers se développer. Il en va de même pour Ciela dans Phantom Hourglass. La petite fée amnésique restera simplement gentille avec Link, et l’attention sera plutôt focalisée sur son histoire personnelle qui aura une place à part entière dans le scénario du jeu. Enfin, Proxie est un peu à part puisque Hyrule Warriors est plus considéré comme un jeu « spin-off » et ne faisant pas réellement partie de la série principale The Legend of Zelda. D’ailleurs, la fée fera son apparition au début du jeu surtout pour servir de narrateur par la suite, mais ne se manifestera plus.

Et l’award du meilleur compagnon est attribué à…

Bon alors, après tout ce blabla, à votre avis, quel est le compagnon que je préfère ? Je suis sûre que certains d’entre vous en ont déjà une petite idée.

Link and Navi Fille GeekPour moi il s’agit bien entendu de Navi. Ce choix est fortement influencé par l’affect que m’inspire Ocarina of Time, puisque c’est l’un de mes titres préférés. Historiquement parlant aussi, il doit y avoir du poids dans le fait que Navi est la première partenaire du héros à l’écran. C’est peut-être aussi l’ambiguïté et le mystère entretenus autour de leur relation qui attise mon intérêt pour ces personnages. De mon point de vue, il y a clairement une ellipse scénaristique à la fin du jeu, puisqu’on ne voit pas link reposer la Master Sword sur son piédestal, mais une lumière aveuglante s’estomper, alors que Link se recule du socle, où l’épée est de retour à sa place. J’imagine que les adieux entre Navi et Link se sont donc fait à ce moment qu’on ne nous montre pas, puisque tout de suite après elle le quitte, et lui part retrouver la Princesse dans son jardin. Tout est alors sujet à interprétation.

Je serais ravie de lire ce que vous pensez de tout cela, car j’imagine que les points de vue doivent énormément diverger à ce sujet !

————————

Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez soutenir ce blog, votez pour moi au Golden Blog Awards 😉

bouton Golden Blog awards Fille Geek

4 COMMENTAIRES

  1. Hello! Je suis content de lire un bon résumé de tout ce qui est, à mon avis, l’un des élément les plus intéressant dans les scénarios des Zelda : Le compagnon de voyage !
    Pour moi la palme revient à Fay. Peut être par son aspect mécanique qui évolue vers l’humanité qui me fait chaud au coeur je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, pour moi ce personnage (bien que mal aimé de pas mal de joueurs) a une évolution plus qu’atypique, contrairement à Midona qui a fait un simple revirement de chemise comme on en voit souvent (comme Taya d’ailleurs).
    Bref, je vais pas m’étendre, merci de l’article!! =D

    • Merci à toi pour ton commentaire ! Je ne suis pas étonnée que tu aies bien aimé Fay, c’est vrai qu’on voit son comportement évoluer petit à petit, et je trouve que l’une des plus grandes réussites dans Skyward Sword c’est justement les sentiments et les émotions entre les différents protagonistes. Pour une fois les relations sont un peu plus que sous-entendues, et j’aime bien ça ^^

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.