Accueil Dossiers Soirée de lancement The Order : 1886

Soirée de lancement The Order : 1886

0
PARTAGER
The Order Fille Geek

Je suis en avance – une fois n’est pas coutume. Mais je voulais être sûre d’arriver à l’heure. Comme je suis une fille, je n’ai pas le sens de l’orientation, donc j’ai prévu large pour ce coup là. Je pousse la lourde porte cochère et m’avance timidement dans la petite cour. Puis j’entre dans la pièce. La première chose que je remarque, c’est l’ambiance enfumée du lieu. Je dépose mes affaires au vestiaire, récupère un ticket de tombola pour la fin de la soirée. Ah, vu le numéro, je suis VRAIMENT en avance. J’ai donc l’occasion d’admirer la décoration autour de moi.

The Order Fille Geek

L’atmosphère brumeuse, les drapeaux anglais tendus à la balustrade, les luminaires à l’allure rétro, un mobilier vintage, et même un zeppelin pendu au plafond, le décor est planté. Je me serais presque attendue à voir débarquer un attelage tiré par un cheval si la pièce n’était pas également remplie d’écrans de télévision. Sur le côté en effet, une quinzaine de consoles avec le jeu accessible au test, et en face deux TV qui diffusent en boucle le trailer de The Order. Je prends mon mal en patience en attendant que le monde arrive et que la soirée se lance.

The Order Fille Geek

La salle se remplit peu à peu et je décide d’explorer à l’étage pour voir ce qu’il s’y déroule. En haut, il y a surtout un balcon qui fait le tour de la pièce principale et offre un angle de vue inédit. Ah, et Bingo ! j’ai trouvé le buffet et la bière. J’observe un délai acceptable avant d’entamer un sandwich triangle et décide de refaire le tour du propriétaire dans l’autre sens. Les gens continuent d’affluer, et je fais semblant de ne pas être impressionnée de croiser en vrai Bertrand Amar, ainsi que toute la team GameOne (Julien, Norman, Kayane et Kythis, mais pas de Marcus en vue…)

Finalement, Ru Weerasuriya prend la parole. Il retrace les grandes lignes de l’histoire de Ready at Dawn, le studio qui développe The Order. Puis, appuyé par de superbes images du jeu, il nous parle de la conception de son dernier né, des défis que celui-ci leur a imposé, et du challenge que l’équipe a relevé pour nous livrer ce titre. Le jeu en lui-même, je ne vous en parlerai pas tout de suite. Je vous dirai juste qu’il dégage une personnalité et une ambiance bien à lui, qui donne envie de découvrir son univers. Pour le reste nous verrons plus tard.

The Order Fille Geek

Le reste de la soirée s’écoule gentiment quand une alarme oppressante retentit, et les lumières s’affolent. Sirotant tranquillement ma boisson à l’étage, Je me penche pour m’apercevoir que des “Lycans” viennent de faire leur entrée. Sales et la mine menaçante, le poil hirsute et perchés sur des échasses, ils avancent parmi les invités. Mais les chevaliers de l’Ordre veillent au grain, et circulent dans la foule, fusil à l’épaule, pour les pourchasser. Le petit spectacle se répète une ou deux fois, pour le plus grand ravissement des convives, jusqu’à ce que finalement “Sir Galahad” brandisse triomphalement la “tête” de l’un d’eux au bout d’une pique. L’Ordre a gagné.

Finalement, la soirée se conclut en beauté par le tirage au sort de deux chanceux, qui ont remporté le pack premium edition du jeu. Non, la main innocente de Ru ne m’a pas sélectionnée… quel malheur. Cependant, je ne repars pas les mains vides, puisque j’ai droit à une version presse du jeu, dont le packaging est vraiment réussi ! Quelques goodies aussi, comme un moustache (…) un peigne (à) moustache (!), un très beau stylo plume (avec lequel je vous aurais bien écrit cet article mais…bon voilà) et une affiche double face du jeu.

Une bonne soirée en tout cas, même si je n’ai pas pu beaucoup tester le jeu. J’ai hâte de m’y mettre et de vous donner un retour 😉 A bientôt donc !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.