Accueil Tests Tests indies Test Message Quest sur PC

[Calendrier de l’Avent 2015] Test Message Quest sur PC

6
PARTAGER
Message Quest Fille Geek

Loin de l’industrie bien huilée des jeux AAA aux prouesses techniques époustouflantes et aux opérations de communication monstrueuses, le jeu « indé » sort en toute discrétion de nombreuses perles vidéo-ludiques qui méritent tout autant d’être découvertes que les hits mis en avant par les constructeurs ou les gros éditeurs.

Message Quest est l’un d’eux. Sorti sur la plateforme Steam depuis le 22 octobre, ce Point and Click développé et édité par Royal Troupe propose un petit conte de fées dont les graphismes prennent l’apparence originale de vitraux colorés, et mettant en scène Feste, un héraut fainéant assez difficile à motiver.

Zéro en Héraut

Le titre est bourré d’humour avec de nombreux clins d’œil intelligents, ainsi que d’une auto-dérision très amusante. Pour une fois, le héros est un héraut, c’est à dire un porteur de message. Ce n’est pas à lui qu’incombe la tâche difficile de sauver le monde d’un danger imminent, il doit simplement trouver la personne qui sera capable de porter ce poids sur ces épaules, et lui remettre la missive qui lui explique la situation et l’implore d’y remédier.

Le ton humoristique est renforcé par le fait que le jeu brise le 4ème mur en s’adressant directement à nous, par le biais de certains personnages, mais également dans les bulles qui apparaissent et les objectifs présents dans le parchemin en haut de l’écran.

Message Quest Fille Geek

Evidemment, la personnalité particulière de Feste, le personnage principal, participe également à l’humour du titre. Ce jeune garçon paresseux, préférant dormir et manger des bonbons, incapable de suivre sérieusement les cours dispensés au siège de l’Ordre des Hérauts et rechignant ne serait-ce qu’à mettre un pied dehors représente un parfait anti-héros à qui on peut facilement s’identifier. Malgré cela, l’aventure l’attend et il sera bien forcé de relever les défis qu’il rencontrera.

Message Quest Fille Geek

La beauté n’est pas tout ce qui compte

Les graphismes sont clairement l’atout original du jeu. Personnellement, ils m’ont immédiatement fait penser à ceux utilisés dans le prologue du dessin-animé de Disney La Belle et la Bête, peut-être par leurs couleurs vives et l’univers similaire qu’ils dépeignent.

Je ne vous cache pas qu’un jeu qui a une identité graphique personnelle et reconnaissable, bien que simple, trouvera toujours grâce à mes yeux, contrairement aux titres tentant vainement d’atteindre des capacités techniques hors de sa portée (Oui, j’ai toujours Toren en tête…). Le pari est largement réussi pour Message Quest !

Tu pointes ou tu cliques ?

Le gameplay du jeu repose donc bien évidemment sur de simples clics pour interagir avec les personnages et le décor, et le titre souffre sans surprise du problème inhérent au genre Point and Click. Si certaines interactions paraissent évidentes, il arrive parfois que l’on ne sache pas ou ne comprenne pas ce que l’on attend de nous et on se retrouve bêtement à cliquer n’importe où sur le tableau pour trouver la réponse. Parfois au contraire, on n’arrive pas à réaliser ce qui est demandé car la zone d’action de l’objet est imprécise ou un peu décalée et on a du mal à s’en saisir pour le déplacer au bon endroit. Heureusement, cela n’arrive que très peu dans ce jeu et le reste du temps l’histoire se déroule avec fluidité.

En outre, on nous propose de nombreux autres mini-jeux pour ponctuer l’aventure de petits défis amusants, comme des puzzles à résoudre, ou d’autres énigmes bien connues des amateurs du genre.

A côté de cela, quelques phases de « combat au tour par tour » contre des « boss » viennent également pimenter le jeu, avec toujours autant d’humour et d’auto-dérision.

Message Quest Fille Geek

Certains passages enfin prennent la forme de dialogues à choix multiples qui donnent l’illusion d’avoir une incidence sur le cours des choses selon ceux pour lesquels on opte, mais ils n’influent en réalité pas du tout sur le cours des événements et le script prévoit peu ou prou les mêmes échanges entre les personnages.

Message Quest Fille Geek

un conte au compte-gouttes

Ce que l’on reproche généralement aux jeux indies de son genre est sa durée de vie trop courte, et Message Quest n’échappe pas à la règle avec sa petite heure et demie de durée de jeu, mais pour les 3.99€ qu’il coûte, ce n’est pas nécessairement un réel défaut. On pourrait également déplorer la présence de seulement 18 succès à débloquer, très faciles à accomplir d’ailleurs, mais ils sont finalement à la hauteur du temps de jeu.

Concernant le scénario imaginé pour ce conte, il part d’une très bonne idée et s’écarte un peu des sentiers battus, intégrant comme je vous le disais beaucoup d’humour et de clins d’œil, même s’il réussit à se compliquer un peu et perdre le joueur à cause de nombreux bonds dans le temps et autres flashbacks déroutants. C’est dommage sur une histoire aussi condensée de ne pas parvenir à rester simple.

Verdict

Message Quest reste finalement un joli conte, bien que très court et avec un scénario légèrement alambiqué, qui propose une expérience très jolie et sympathique avec beaucoup d’humour, une belle variété de mini-jeux et d’énigmes et des personnages attachants. Le tout dans une excellente localisation en français, il faut le souligner et avec une ambiance sonore des plus agréables.

>> Retourner au Calendrier de l’Avent <<

Message Quest

2,99€
7.6

Graphismes

9.2/10

Musique

8.0/10

Gameplay

6.5/10

Durée de vie

6.5/10

Points forts

  • Humour et clins d'oeil
  • Graphismes originaux
  • Belle variété de puzzles et mini-jeux
  • Localisation française de qualité
  • Prix très attractif

Points faibles

  • durée de vie très courte
  • Scénario un peu alambiqué

6 COMMENTAIRES

  1. J’adore ces p’tits jeux où il faut seulement cliquer, y’a souvent un peu d’énigme et d’humour, c’est vraiment agréable. Je vais essayer de me le procurer celui-ci, après t’avoir lu il me plait bien 🙂

  2. J’ai testé ce jeu grâce à un ami adepte de Point and Click. Globalement, le scénario est intéressant et le jeu est facile à comprendre. J’ai aimé jouer aux mini-jeux inclus comme les puzzles :). Dommage que la durée du jeu soit si courte.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.