Accueil Dossiers Concert Sailor Moon Symphony

Concert Sailor Moon Symphony

0
PARTAGER
Sailor Moon Symphony Fille Geek

Bonjour à tous ! Aujourd’hui entre tests et présentations d’amiibo, j’avais envie de vous proposer un article relatant le concert Sailor Moon Symphony qui a eu lieu ce 25 novembre 2017 au Palais des Congrès à Paris.

Les concerts symphoniques à l’honneur

Il est vrai que de plus en plus de concerts de ce type font leur apparition ces dernières années. Le thème du cinéma, par exemple, est une mine d’or à exploiter. Il existe notamment les concerts de Jurassic Parc, Pirates des Caraïbes ou Harry Potter pour ne citer qu’eux… Et le monde du jeu vidéo n’est pas en reste ! Comment ne pas citer Zelda Symphony qui fait le tour du monde plusieurs fois depuis et que je suis allée voir deux fois déjà. Il y a également le concert Distant Worlds, basé sur le thème de Final Fantasy, qui rencontre un grand succès. Plus récemment cette année, j’ai également assisté à Symphonic Selections – Japanese Video Game Music en présence de Nobuo Uematsu à la Philarmonie de Paris. Une petite pépite !

Sailor Moon Symphony

J’attendais impatiemment que l’univers de Sailor Moon, prenne également le pli du concert symphonique. Cet animé a bercé mon enfance et j’en suis toujours aussi fan aujourd’hui (peut-être même plus). Et cette année, mon vœu a été exaucé ! Non seulement ce type de concert à vu le jour au Japon, mais il s’est même exporté de l’archipel pour atterrir à Paris notamment.

Organisation et communication catastrophiques

Côté organisation et promotion de l’événement, c’est La Fée Sauvage qui s’est chargé de cet événement en France. Je dois dire que la communication sur cet événement était vraiment déplorable. Lorsque j’ai eu connaissance de la naissance de Sailor Moon Symphony au Japon, je me suis empressée de m’abonner aux comptes Twitter qui pourraient être mes sources d’information. J’ai aussi fait mes propres recherches pour savoir si cet événement viendrait en France. Cela m’a conduit à contacter La Fée Sauvage sur Twitter ainsi que sur Facebook pour avoir des informations de lieu et dates. J’en attends encore aujourd’hui la réponse. C’est au détour d’un tweet anonyme, bien des mois plus tard, que je suis tombée sur l’information et que j’ai pu réserver mes places de concert.

Sailor Moon Symphony Fille Geek

Ce que je ne savais pas, c’est qu’il était inutile de se précipiter sur les places. La communication était si mauvaise que peu se sont vendues. D’ailleurs le jour du concert la moitié de la salle avait été condamnée pour ne replacer les gens (au hasard) que dans la partie inférieure. Une bonne nouvelle pour ceux qui ont été surclassés, une moins bonne pour ceux qui ont payé le prix pour avoir la même chose… Je rappelle tout de même que la gamme de prix allait de 44€ à 120€, voire 150€ pour les VIP.

Un concert émouvant malgré une programmation un peu brouillon

Dans le premier quart d’heure de concert, j’ai eu très peur. L’orchestre entame les premières notes des thèmes les plus connus, chacun présentant successivement Sailor Moon, Sailor Mercury, Sailor Mars, Sailor Jupiter et enfin Sailor Venus. Cependant les musiques ne collaient pas du tout aux images diffusées sur l’écran. Tantôt une musique légère, tantôt une musique typiquement associée aux ennemis, tantôt les notes cristallines d’une musique romantique… conjuguées aux transformations et attaques des principales guerrières.

Sailor Moon Symphony

Fort heureusement ce gros décalage ne présageait pas de la qualité de la suite. Après cette introduction, l’orchestre a revisité l’ensemble des cinq saisons de Sailor Moon en musique et en images. Les interprétations étaient très fidèles aux musiques d’origine et retranscrivaient formidablement bien les émotions de l’animé. Les images, enfin en accord avec le son, ont résumé l’intégralité du scénario de la première saison à la dernière. Il était évidemment impossible de tout montrer en seulement deux heures de concert, mais je regrette que l’accent ait été presque uniquement mis sur les Sailors, occultant ainsi d’autres personnages phares tels que Luna, Artémis ou Mamoru / Tuxedo Mask. Ce dernier possède d’ailleurs un thème musical emblématique qui ne s’est malheureusement pas joué ce soir là.

Sailor Moon Symphony Fille Geek

Nous avons tout de même eu droit à de belles surprises, notamment à la présence de la chanteuse Yoko Ishida venue interpréter sur scènes plusieurs chansons de l’animé. Mentions spéciale également pour la chef d’orchestre, dont l’attitude enjouée a su se transmettre à toute la salle.Sailor Moon Symphony Fille Geek

Pour conclure, je garde un excellent souvenir de ce concert parfaitement interprété par d’excellents musiciens sous la direction joviale et impliquée de leur chef d’orchestre. Même la communication catastrophique et l’organisation brouillon de La Fée Sauvage n’aura pas entaché ce moment de bonheur et de nostalgie dont je me souviendrai encore longtemps.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here