Accueil Tests Tests Playstation Test For Honor PS4

Test For Honor PS4

0
PARTAGER

Après s’être longuement fait désirer, For Honor a enfin effectué sa sortie mondiale la semaine dernière. J’ai pu faire connaissance avec le jeu au cours des différentes phases de tests lancées par Ubisoft. Je vous avais d’ailleurs parlé de la version alpha de For Honor. J’avais pointé du doigt les forces et faiblesses de ce jeu. Maintenant que j’ai eu le temps de tester la version complète, je vous propose mon avis final sur cette nouvelle IP signée Ubisoft.

Une campagne héroïque

Dès que j’ai lancé le jeu, je me suis précipitée sur la campagne solo, seule chose qui n’était pas disponible en test lors des versions alpha ou beta. J’avais hâte de découvrir ce contenu tout en sachant qu’il serait trop vite épuisé. C’est malheureusement souvent le problème de ce type de jeu et For Honor n’y a pas échappé.

For Honor campagne Fille Geek

La durée de vie de la campagne est toutefois tout à fait honorable, avec en tout 8 à 9h de contenu. Elle est composée de 3 grands chapitres explorant le destin de différents héros dans chacune des factions. Côté scénario, j’en ai apprécié le déroulement qui contenait tous les ingrédients d’un bon épisode de série à succès. Guerre, trahison, ambition, pouvoir… Vinking ou Game of Thrones n’avaient rien à lui envier. Assez rare pour être souligné, le doublage français est tout à fait réussi.

Cette campagne permet également de prendre en main quelques personnages dans chaque faction (principalement la Sentinelle chez les Chevaliers, le Hersir chez les Vikings et l’Orochi chez les Samouraïs). Les personnages que l’on ne peut incarner sont souvent rencontrés parmi nos ennemis au fil du périple, ce qui est tout aussi instructif sur la manière dont ils se jouent.

For Honor personnages Fille Geek

Très complète donc, cette campagne offre un gameplay assez punitif et frustrant la plupart du temps. Patience et méthode seront nécessaires pour maîtriser le jeu et les personnages. Les tutoriels seront là pour nous y aider mais je les ai malheureusement trouvés intrusifs, interrompant bien trop souvent l’action. Par ailleurs, la campagne apporte quelques originalités de gameplay uniques et divertissantes que le multi en ligne ne peut proposer.

La guerre des Factions

La principale nouveauté, introduite depuis la beta fermée, est la dimension stratégique de la guerre des factions. Ces dernières restent les mêmes : Chevaliers, Vikings ou Samourais. Vous pouvez cependant jouer indifféremment les héros de votre choix, quelle que soit la faction choisie. Chaque partie que vous effectuez vous permet de remporter des points qui représentent des ressources à placer sur la carte afin de favoriser l’avancée de votre faction. Vous pouvez mobiliser vos ressources en attaque ou en défense afin de conquérir des territoires et ainsi faire bouger les lignes de front.

For Honor guerre des factions Fille Geek

La carte est mise à jour toutes les 6 heures et montre l’évolution en fonction des territoires conquis. Au bout de deux semaines, une nouvelle manche commence. Au bout de 5 manches, soit 10 semaines si vous avez suivi, la saison est terminée et la guerre des factions réinitialisée.

La guerre est féroce et les territoires changent très régulièrement. J’ai vraiment aimé cet affrontement continuel entre les trois factions du jeu. Le monde de For Honor continue d’évoluer même au-delà de notre présence dans le jeu comme dans un MMORPG. La guerre des factions m’a d’ailleurs rappelé la bonne vieille guerre de l’Alliance contre la Horde de World of Warcraft.

Système de combat légèrement revu

J’ai eu la bonne surprise de constater quelques légers changements de gameplay dans For Honor. Pour commencer, le tutoriel était plus complet que dans la version alpha, puisque l’on pouvait l’explorer avec n’importe quel personnage. Si je ne me trompe pas, la version alpha n’autorisait d’effectuer le tutoriel qu’avec la sentinelle (Chevalier). C’est donc un bon moyen de se familiariser avec le style de combat propre à chaque personnage avant d’arpenter les terrains de bataille. Ce tutoriel est toutefois très répétitif si l’on a effectué la campagne solo.

Dans mon précédent test, je pointais du doigt le côté aléatoire du système de combat. Malheureusement, ce problème est toujours présent et source de grande frustration. Cependant, j’ai eu la satisfaction de constater que quelques ajustements ont été faits afin d’équilibrer les affrontements. Les 2 contre 1 sont désormais possibles notamment grâce au système de garde externe et de jauge de vengeance.

For Honor action Fille Geek

La garde externe consiste à parer une attaque venant d’un ennemi non ciblé situé sur notre flanc. Vous pouvez ainsi surveiller et parer les attaques de l’ennemi ciblé tout en prévenant celles de l’adversaire supplémentaire. Dans ces conditions, la jauge de vengeance se remplit beaucoup plus rapidement qu’auparavant, vous donnant ainsi toutes les chances de survivre et même d’éliminer vos deux adversaires (mais parfois non).

Matchmakings un peu brouillons

Comme tout jeu en ligne, le matchmaking permet de connecter ensemble des joueurs qui voudraient effectuer le même genre de partie. Les connexions personnelles et les serveurs de jeu étant ce qu’ils sont, il arrive souvent que les équipes constituées ne soient absolument pas équilibrées.

For Honor Matchmaking Fille Geek

Par exemple, le niveau des personnages n’est pas pris en compte puisque vous rejoignez le salon avant même de sélectionner votre héros. Si un héros de faible niveau ne témoigne pas forcément de l’inexpérience d’un joueur, un héros de haut niveau et à l’équipement optimisé indique forcément qu’il y a déjà de nombreuses heures de jeu au compteur. Les parties s’en ressentent énormément et l’issue est presque jouée d’avance.

Il arrive que des joueurs soient déconnectés en pleine partie (problème de serveur ou « rage quit » je ne saurai dire) mais l’équipe n’est pas lésée pour autant car les IA prennent le relais. Je me dois d’ailleurs de saluer un point que je n’avais pas abordé dans mon précédent article. La gestion des IA est assez bluffante sur ce jeu. Il ne s’agit pas des programmes classiques trop prévisibles qu’on a l’habitude de rencontrer. Celles-là sont quasiment aussi humaines qu’un joueur lambda. J’ai été surprise de les voir prendre des initiatives ou effectuer des changements de stratégie. Parfois faciles à vaincre, d’autres fois franchement coriaces, j’ai souvent eu l’impression de me mesurer à de véritables joueurs, avec toute la diversité que cela implique. Il est par conséquent assez satisfaisant de constater que les IA sont rarement des poids morts pour une équipe.

A l’inverse, il se peut que l’on rejoigne une partie en cours afin de remplacer une IA. Sincèrement, je n’ai pas compris ce choix . Il m’est arrivé plus d’une fois de rejoindre une partie perdue d’avance, voire d’être connectée déjà morte. Cela n’apporte pas grand chose en matière de divertissement au joueur concerné.

Verdict

For Honor est un jeu graphiquement très réussi et aux multiples possibilités. Son gameplay exigeant sera source de bien de frustrations mais la diversité des modes de jeu disponibles permettra à tout joueur d’y trouver son compte. Les parties en ligne se prêteront aussi bien à des séances rapides d’une dizaine de minute qu’à de longues heures à les enchaîner. La campagne solo apporte du relief à l’univers médiéval indémodable qui est exploité dans ce jeu, et la guerre des factions mise en place en rythme le contenu. Les connexions aléatoires et un peu brouillon sont à déplorer, mais rien qu’un joueur habitué au online ne sache déjà gérer la plupart du temps.

For Honor

29.99
For Honor
7.7

Graphismes

9.0/10

Gameplay

7.2/10

Durée de vie

7.0/10

Points forts

  • Graphismes réussis, univers riche et abouti
  • Gameplay technique et original
  • Jeu rythmé par la Guerre des factions
  • IA bien paramétrées
  • Diversité des modes de jeu, personnages, champs de bataille

Points faibles

  • Matchmaking brouillon
  • Campagne solo légèrement courte
  • Système de combat aléatoire et frustrant
  • Contenus payants à venir

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here