Accueil TFGA TFGA n°26 – La hype a ses raisons que la raison ignore

TFGA n°26 – La hype a ses raisons que la raison ignore

7
PARTAGER
TFGA Saison 3 Fille Geek

Bonjour à tous ! C’est avec grand plaisir que je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau TFGA. Je suis tellement heureuse du retour de cette belle série sur mon blog et sur celui de toute la communauté qui y participe. En effet, le concept avait profité de ses deux ans de vie pour proposer son clap de fin. Mais 6 mois plus tard, une édition spéciale ravissait le cœur des adeptes sous le nom de Renaissance. Cela a permis à Alex, le créateur de concept, de constater l’engouement de la communauté. C’est pourquoi les TFGA reviennent, non plus de manière mensuelle mais bi-mensuelle.

Cette édition a pour thème Hype et des raisons.

Ce sont ces jeux qui soit nous ont fait vibrer de « déraison » avant leur sortie pour qu’au final le soufflé tombe vite, ou au contraire ces titres qui ont pleinement répondu à une attente interminable et difficile.

5For Honor

Cette nouvelle licence Ubisoft m’avait mystérieusement attirée dès sa première annonce à l’E3 2015. Je l’avais alors suivie de près jusqu’à sa sortie et je vous en avais même proposé un test basé sur l’alpha, puis mon avis final lors de sa sortie officielle. C’est sans doute le principe qui m’avait attirée. Le genre qui propose des affrontement en équipe et en ligne a chez moi un goût de reviens-y, comme Splatoon et League of Legend par exemple (c’est drôle de comparer ces deux jeux !). Ou alors était-ce l’univers médiéval mêlant Vikings, Samouraïs et Chevaliers qui m’avait plu ? Toujours est-il que malheureusement, For Honor doit se sentir bien seul dans la bibliothèque virtuelle de ma PS4. Les éternels problèmes de connexion n’ont sûrement pas aidé, mais le soufflet est retombé et il y a bien longtemps que je n’ai pas relancé une partie. Je lui donnerai peut-être une autre chance un de ces quatre.

4Uncharted 4

Aaaah, ce jeu, cette licence… Elle a su m’accrocher dès la sortie du 1er opus sur PS3, puis avec ses deux autres volets. L’annonce du 4ème et dernier jeu de la saga, sur PS4, a fait vibrer mon petit cœur de fan, surtout avec de tels graphismes en trailer. Le problème quant à ce genre d’annonce, lorsque le paquet est mis sur le photo-réalisme des décors et des personnages, c’est que l’on craint la déception au moment d’avoir le jeu entre les mains : les graphismes seront-ils à la hauteur ? Ou bien, si tel est le cas, le scénario et le temps de jeu seront-ils suffisants ? Fort heureusement, Nathan Drake ne m’a pas déçue et le jeu a apporté une très belle conclusion à cette tetralogie qui occupe maintenant une place majeure dans le paysage vidéoludique moderne.

3The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Si vous traînez sur ce blog depuis quelques temps maintenant, vous connaissez ma passion pour cette licence. Mieux, si vous lisez assidûment mes TFGA, vous savez que je ne peux m’empêcher d’en insérer une référence d’une manière ou d’une autre.

Pas d’exception donc avec le tout dernier titre de la saga, sorti conjointement sur Wii U et Switch. Il nous aura fait patienter et ronger nos Wiimotes collector zelda celui-là ! Annoncé initialement pour 2015, repoussé pour 2016 et finalement sorti en 2017, on peut dire qu’il aura fallu apprendre la patience… et avaler des couleuvres. Ce fut une extrême déception pour moi d’apprendre que ce jeu ne sortirait pas exclusivement sur Wii U, mais également sur cette mystérieuse nouvelle console, dont le nom de projet n’était alors que  »NX ».

Finalement, Breath of the Wild a fait un atterrissage plus que réussi dans mon salon, apportant au passage la Nintendo Switch. Le jeu a fait ce qu’il est sensé faire à chaque nouvelle génération de console Nintendo : nous la vendre. C’est ce qui aura manqué à la Wii U, mais c’est un autre sujet. Pour en revenir au jeu en lui même, ce tout dernier Zelda a effectivement répondu à notre (longue) attente, décrochant un 20/20 chez jeuxvideo.com (une performance). Même si personnellement je ne lui mettrais pas la note parfaite, mon appréciation se situerait très probablement autour de 18 ou 19/20. Il a su renouveler la licence tout en s’appuyant sur des codes fortement ancrés depuis plus de 30 ans.

2La Nintendo Switch

Justement, parlons non pas de jeu mais de console. La Nintendo Switch fut également une source de hype profonde entre son annonce et sa sortie. Comme je le disais juste avant, son nom de code était alors « NX ». Nous ne savions alors rien de son concept que l’on disait révolutionnaire. Beaucoup pensaient que ce ne serait pas une console physique, mais plutôt une sorte de cloud où toutes les formes de gaming et de consoles (de salon ou portable) seraient reliées, et j’étais de cette école. C’est amusant de voir, maintenant que le concept a été révélé, que cette description n’est pas si loin de la réalité. Aujourd’hui, la console ne m’a clairement pas déçue et est devenue ma console de prédilection.

1Les amiibo

Je conclus ce top avec les petites figurines connectées de Nintendo : les amiibo. Je ne pouvais m’empêcher de les citer pour le côté « déraison » de ce thème. Pour resituer un peu le contexte, ces statuettes sont très jolies mais également très nombreuses (près de 150 à l’heure actuelle). C’est largement suffisant pour titiller l’âme de collectionneur des gamers. En outre, elles offrent des fonctionnalités supplémentaires mais non essentielles aux jeux compatibles (cosmétiques pour la plupart, mais parfois des avantages in-game sympathiques voire non négligeables). Cependant, certains tirages sont assez limités, ce qui les rend rares sur le marché. C’est alors que l’on voit partir les précommandes en quelques minutes, et que le marché de revente parallèle sur les marketplaces devient proprement scandaleux.

amiibo bayonetta

Source : Amiibo France sur Twitter

Si je me suis toujours jurée que je ne paierai jamais un amiibo plus cher que le prix normal (et je m’y tiens), je succombe toutefois facilement à la tentation des précommandes pour être sûre d’obtenir mon exemplaire tant convoité et éviter la flambée des prix. S’en suit alors tout un rituel où je ne le sors de la boîte qu’après l’avoir pris en photo, puis je le prends encore sous toutes les coutures pour vous en faire un article. La plupart des figurines répondent à mes attentes et sont vraiment esthétiques. D’autres en revanche sont parfois décevantes visuellement ou dans leurs fonctionnalités.


Ici s’achève ce TFGA, au cours duquel j’ai un peu divagué. Je ne me suis pas limitée à parler de jeux, mais plus de son univers global, cela me paraissait naturel. J’ai d’ailleurs eu extrêmement de mal à trouver 5 points pour ce thème, car à Zelda près, je ne suis pas une personne qui fait du Day-One sur les sorties de jeux et consoles. J’ai plutôt l’habitude d’attendre un peu auprès la sortie et de lire ce que la communauté en pense. Parfois je passe mon chemin (coucou No Man’s Sky). Ou tout simplement c’est une question financière, j’achète quand je peux.

J’espère en tout cas que cela vous a plus, et j’ai hâte de découvrir le prochain thème du TFGA 🙂

7 COMMENTAIRES

  1. Très sympa ce TFGA! Puis intégrer une console et les amiibo c’est une bonne idée 🙂 J’ai toujours autant envie de jouer à Zelda Botw sur Switch… Patience patience… xD J’en peux plus en vrai ahah

  2. Quoi ? Gab n’a toujours pas joué à Zelda ? 😮

    Un bien joli top en tous cas. Ton ressenti sur For Honor me confort dans l’idée que j’ai vraisemblablement bien fait de ne pas le prendre en tous cas !

    • Merci pour ton commentaire 🙂
      Oui, Gab est un hérétique, c’est tout ce que je vois…
      Pour For Honor, je pense que je vais essayer de lui redonner une chance. J’ai cru lire quelque part qu’il y avait eu des changements sur les serveurs donc peut-être…

  3. Voilà ce que j’aime dans les TFGA, un top qui dérive et qui englobe des choses auxquelles je n’aurais pas pensé moi-même 😀

    Je regrette encore plus, du coup, de ne me poser que tardivement pour lire les différentes contributions, dont la tienne !

    Et je me retrouve tout particulièrement dans ton explication de For Honor, je crois qu’on a finalement plus joué aux Alpha/Bêta qu’au jeu lui-même, un comble ! Mais il faut dire qu’il est sorti au milieu de gros jeux et qu’en effet les serveurs ont connu de gros soucis, et pour ce genre de titres c’est primordial la stabilité …

    Allez, moi aussi je lui redonnerai une chance … avant 2018 j’espère 😀

    • Tu te mets à jours sur les TFGA précédents avant de lancer le nouveau ?
      Merci pour ton commentaire en tout cas, et je suis ravie que mes « dérives » t’aient plu. Et j’ai pensé à toi en parlant de For Honor, je me demandais quelle était ta position quant à ce jeu. En ce moment, j’ai l’impression qu’Ubi relance pas mal la communication autour du jeu donc ça me donne envie d’y retourner, mais j’ai ouïe dire que la stabilité des serveurs n’est toujours pas au rendez-vous !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.